Saturday, December 27, 2014

ARES Spectre X gone wild?

Bought on friday, lost the next monday...

What happens when this flying object looses signal?
1 - Does it fall?
2 - Does it keep flying on the last throttle setting?

Since i can t find it where it should have fallen after i lost control and it passed behind the roof of the house at nearly full throttle, i shall assume it keeps flying by itself. I had perhaps put the throttle stick to zero too late.
Opening the transmitter, i noticed the antenna of the transmitter is 1.5 cm long ( or short perhaps? )

I never found the quad despite looking for 2 hours the next 2 days following the crash in the direction the wind might have blown it....

My next quad drone will be controled with my powerfull transmitter, thougt not easy to find compatibility...

Saturday, July 19, 2014

Gold bug hot springs, Salmon, Idaho
















Note: when you go to wild hot springs on top of a mountain, either take a lot of water with you or a water filter because you really dehydrate in the water! 
when we finally made it back to the car, we had no water left! we immedialtely found a bar and had a few liters of water each, watermelon and ruth beer :) (frozen cold limonade with ice cream floating, miam)



Friday, July 04, 2014

Conundrum hot springs, colorado july 14

 The Conundrum hot springs hike from near Aspen.
1000m climb to 3200 m altitude,

Gps trace




















the hot springs:

The unavoidable passage in the rivers to get to the hot springs:





Grand junction : Colorado national monument with Jessica and Max













 

Monday, May 12, 2014

Control of the Losi Comp Crawler (CCR) with dig with flysky- FS-TH9x/Turnigy9x transmitter

if you own a 9x transmitter with computer programmable board from smartieparts or other, and also a RC crawler like the LOSI-CCR, you might want to have a look at this. i am posting this as the transmitter programs are not designed to easily figure out what exactly to do to program it with a RC car, even less with a crawler and it took me a bit of thinking to figure this out as it is not informed on the forums i visited.

    Requirements:
- a computer with mini usb cable ...
- 9x RC radio transmitter with programmer installed (i.e. smartieparts board)
- batteries in the transmitter (needs to be switched on to flash/program the eeprom)
- "OpenTx" OS flashed in the transmitter, "ER9x" could do but untested.

- "Companion9x" program installed and working (easy install on ubuntu as root, (and windows 7 ?), drivers problems on windows 8.1)

Functions provided by .eepe file program:
-stick mixing
-control of the front/rear wheels dig from the ID0-1-2 switch. (positions to adjust to your needs easily)
-control of a remote control switch (night lights) with AIL switch
-manual on/off of the backlight of the transmitter with ELE switch (if installed)
-proportionnal timer activated to figure out how much battery time remains ( i use 1350mAh 3s and 2000mAh 2S Lipo batteries which usually last 45 min total crawling time but around 20 min with more continuous throttle push, therefore the interest in a throttle proportionnal timer)

Download link to the eeprom file

ATTENTION: the programmer coming with Open-tx.org 's "companion" program on linux : AVRDUDE is only functionnal in its 5.11 x version. AVRDUDE 6.0.1 will crash your eeprom in the 9x radio if used...

if you have suggestions/enhancements, do not hesistate to share it please...

enjoy

Saturday, April 19, 2014

Kenya 2014

avec Sarah :)

L'environnement:

Calme, dépaysant, avec une vue sur le lac de Naivasha.
 

 Le distributeur de boissons local.

La résidence des docteurs


A l'hotel-restaurant-piscine "Panorama" en train de télécharger sur l'internet gratuit la mise a jour de iOS 7.1 pour l ipad2 de Camille et Daniel qui était complétement planté. Ca ne prit que 6 h avec Jdownloader (resumable download). L et D m ont rejoint après le travail.

Je suis heureux d avoir pu aider a reparer quelques ordinateurs et alimentations de secours des pc a l'orphenlinat de Naivasha.

Trace GPS du voyage (en rouge):
a vélo jusqu a l'orphelinat:

a Hell s gate:

Crescent Island:
 

au Mont Longonot: 


-----------

Une incroyable aventure: Le safari au parc Maasai Mara (sud ouest du Kenya)


Comme convenu, notre voiture de voyage passe nous prendre à 7h30 du matin pour le long voyage en 4x4. Nous nous installons dans la voiture et le chauffeur essaie de démarrer la voiture. rien ne se passe. Le voyage commence bien. Apollo, le chauffeur, ouvre le capot de l’engin et commence à triturer les connecteurs de la batterie. Mais que se passe-t-il avec cette voiture? 5 min plus tard, la voiture démarre enfin. le chauffeur arrête la voiture dans une station-service pour faire regonfler les pneus et faire le plein... En Afrique les préparatifs de dernière minute sont vraiment de dernière minute. 35 min d'attente plus tard, nous étions enfin en route.
Apres 2 h de route, et avoir évité de justesse un accident en dépassant un camion qui lui évitait une vache errante, nous faisons un 2 eme arrêt, cette fois il s’agissait de remplacer les connecteurs de la batterie. Le chauffeur disparut pendant 30 min, puis nous avons assisté à une séance de rafistolage/ remplacement d' un des connecteurs défectueux de la batterie.
nous ne repartirons que après 40 min environ de chipotage pour placer un énorme fil en cuivre dans un petit trou.
La suite du voyage ne fut pas sans surprise également.
A l entrée de la route en terre, le chauffeur nous dit : " i am driving fast so that we feel less the bumps of the road, and also it hurts less the car" ! .... 10 min plus tard, les demoiselles de la banquette arriere s ecrient soudainement: "hey, the car just lost a window!" 100m derrière, nous retrouvons les morceaux rabougris de la fenêtre en verre...

Apres 6 h de voyage depuis le faux départ, nous arrivons au camp Kimano à Maasai Mara.
En discutant avec nos hôtes Maasai, nous apprenons que les prix mentionnes par nos organisateurs ne correspondent pas à ce qui a été discuté et accepté.
Le prix d’entrée dans le parc naturel animalier est de 80 $ US par jour et non par voyage même lorsque le camp se situe dans le parc (derrière l’entrée).
Donc nous avons annulé notre première expédition dans le parc qui nous aurait couté a chacun  au final du séjour plus que la somme totale d’argent que nous avions sur nous... ce qui est relativement embêtant lorsque nous sommes dans la brousse et que les paiements électroniques sont inaccessibles.

Hormis un bref épisode inconfortable cloue sur la planche des toilettes, notre visite du parc se passe très bien et nous voyons beaucoup d’animaux sauvages dans leur environnement naturel(voir vidéo).
Nous avons visité le village Maasai de notre guide (1000ksh /pers.). Le choc culturel est bien présent. A l’entrée du village, les hommes sont séparés en 2 groupes en fonction de leur âge et se reposent en dessous des quelques arbres avec leurs téléphones portables tandis que les femmes sont bel et bien au travail dans l’enceinte du village remplie de bouses de vaches: construction ou finition des maisons, cuisine, surveillance des enfants aux yeux assaillis par les mouches... Mes amies étaient choquées! La vidéo montre le chant d’accueil des femmes Maasai qui démontre un manque de motivation évident. Leurs échoppes de vente de souvenirs étaient assez fournies et les tentatives d'intimidations étaient a peine masquées: "il nous faut de l'argent pour nos nourrir nos enfants..." Nous étions bien tentes d'ajouter et aussi pour payer les factures des téléphones portables...
Le guide nous explique en quoi consiste le petit déjeuner des hommes Maasai qui leur permet de rester de forts guerriers en toutes circonstances: Ils font une incision dans l’artère jugulaire de leurs vaches et taureaux au petit matin, ponctionnent une quantité de sang et le mélangent 1:1 v/v avec du lait et le boivent. La blessure infligée a la pauvre bête est ensuite fermée avec de la bouse de vache. Et le guide ajoute que cette méthode est d’une efficacité redoutable. Ceci explique également pourquoi les vaches en pays Maasai sont tellement maigres malgré l'abondante verdure des prairies.

Le jour du départ était vite là. Nous avions commencé la journée à 6h25 afin de pouvoir observer les animaux au lever du soleil. Cette dernière visite s’est aussi passée avec une énorme envie de rendre le contenu de mon estomac dans la prairie et les nombreuses bosses de la savane n aidaient pas. Apres 2h30 de safari, nous rentrons au camp et nous préparons pour le départ du camp.
Le cirque qui s’ensuit était assez intense.
Le matin de la veille (Samedi, 1 er long jour de safari), nous avions paye les frais d’entrée dans le parc Maasai Mara au guide qui nous promit de s’occuper des étapes administratives. Nous n’avons par la suite jamais traverse l’entrée officielle du parc. Il nous est apparu évident que le guide a pris cet argent et par une combine bien pensée, s est arrange pour ne pas passer par l’entrée du parc dont nous ignorions la localisation. D’ailleurs, le dimanche (dernier jour de notre séjour) un homme a arrêté notre véhicule près a proximité assez lointaine de ce qui pouvait être l’entrée du parc. Apres une discussion en Swahili entre notre guide Maasai et cet homme qui semblait insister pour que nous allions dans la direction de la supposée entrée, notre guide a soudainement démarre la voiture dans la direction opposée. Cela semblait très curieux... mais que pouvions nous faire?
Lors du serrage de mains pour dire au revoir au guide et au personnel du camp, nous demandons au guide qu’ il nous fournisse les billets papiers pour pouvoir sortir du parc au sein duquel nous pensions être. Nous avions eu écho de touristes coinces à l’intérieur du parc, abandonnes par leurs guides et dans l’impossibilité de fournir une preuve d’achat des billets. Donc Sarah insiste pour obtenir les tickets. Les mensonges se sont ensuite succédés. D’abord, notre chauffeur avait reçu les tickets, ensuite lorsque nous les lui avons demandes, les billets devenaient électroniques et automatiques... bref c’était du baratin. Que pouvions nous faire, nous étions coince dans ce système mafieux. en cas de réclamation, nous aurions certainement été bloqués à l’intérieur du parc avec une amande a payer pour laquelle nous n'avions pas l'argent liquide.
Le guide propose alors de nous accompagner avec son range rover jusqu’ a la sortie du camp accompagne de sa clique de "gros bras maigres" Maasai.

Une fois que nous avons cessé d’insister pour obtenir les ticket du parc, car il était évident que nous n’obtiendrons aucun ticket de quelque nature que ce soit, le chauffeur démarre le 4x4. rien ne se passe si ce n’est que le moteur sursaute sans mouvement de la voiture. Le hoquettage du moteur me fait penser à un problème d'injection du mazout, comme si tous les cylindres n explosaient pas à chaque tout moteur.
après une courte séance d'emballement du moteur à haute vitesse, la voiture démarre enfin. A la sortie du camp, la boue est abondante. le 4x4 fait 20 m avant de s’immobiliser et de déraper dans toutes les directions. Il était alors évident que la transmission des roues avant de notre 4x4 était cassée. voir vidéo. après s’être dégages de la boue à l’aide du range rover de notre guide, nous repartons.
Nous roulons sans doute 10 km quand la première immobilisation survient avec voyant incident moteur allume. le chauffeur arrête la voiture à proximité d’une église et après presque 2 h d’arrêt (démontage du filtre à mazout nous montrant qu’ il est en lambeaux, arrive à redémarrer... brièvement, nous voici 2 km plus loin, arrêtes sous un arbre. chipotages avec le filtre à mazout... la voiture repart 1h plus tard environ... 3 km plus loin, nous devons ralentir pour laisser passer un troupeau de moutons et la voiture a alors refuse de repartir.
Sarah, Danielle et moi décidons que c’en est assez et tentons de recontacter notre tour operateur pour lui signifier l’ampleur du problème et que nous voulons avoir une voiture de remplacement. Sans signal GSM, nous remontons la route vers son sommet pour avoir un signal. Surgissant de nulle part, un conducteur de minibus range rover propose de remorquer la voiture pendant les 90 km qui nous séparaient de la première ville avec un garage. Une fois à Naruk, nous disons au revoir à notre chauffeur et continuons avec le minibus mystérieux jusqu’ à une bifurcation à proximité de Naivasha ou notre tour operateur nous attendais. Il est amusant d'écouter le discours des gens: Le chauffeur du minibus clamait ne faire ceci que par pure générosité, mais notre tour operateur l'a bien paye pour son service avec au moins 3000 ksh. Lors du retour jusqu’à Naivasha, notre tour operateur nous annonce que c’était bien le système d’injection qui était en panne sur la voiture… enfin il n y avait pas que cela en panne…
Nous n'avons pas obtenu de réduction sur le dernier payement du voyage, trop contents que nous étions d’être sains et saufs à la maison de Naivasha, nous n’avions pas le cœur à insister!


Trace GPS a Maasai Mara parc Safari:



---------------
Et ça continue, nous avons été manger au restaurant "Mamas" et lors de notre sortie, le serveur nous interpelle et prétend qu’ il manque 500 ksh. Comment est-ce possible alors que nous avions une dette de 1460 et avions déposé un billet de 1000, plusieurs billets de 100 et 200 et des pièces. Encore un piège a blancs...



Les photos:


Le musee du train de Nairobi:


Video de M 720p, stabilisee avec DESHAKER sous VIRTUALDUB, pleine resolution, pas de zoom adaptatif

Video de Sarah 480p, stabilisee avec DESHAKER sous VIRTUALDUB, pleine resolution, pas de zoom adaptatif

The little group of friends that had these adventures:
L->R: Joram "the great" (Kenya), Danielle "the jokester" (US), Max "fix it man" or "rock star" (B), Laura "canadian, eh?" (Can), Sarah "Dr tiggs" (US), Lilian (US)

Wednesday, February 26, 2014

Experimenting RC plane pluggins


Latest maxvention: High-tech onboard azimutal remote controlled video camera device for rc plane :)

Supermegamaxi simple release mechanism for rc plane ... Terrians, some funny things will fall on your heads :)

Question of the day : 
- Will the 300g electric RC plane take off with this 60g jokary tennis ball attached on the remote release mechanism? How high can this be dropped? ( can be calculated measuring freefalling time)

Adding the option of nighflying:
the 2 homemade light flasher and remote on/off are from this website:
http://www.sentex.ca/~mec1995/gadgets/gadgets.htm


video
 
the 8 blue and red leds are connected to the RC switch allowing up to 800mA current.
Each blue led has a voltage drop of 3~4 volt and are connected to a 90 ohm resistor under 5 vdc, 2 leds connected in parallel per resistor seems to work fine.
Each red led has a voltage drop of 2 volt and are connected to a 230 ohm resistor under 5 vdc, 2 leds connected in parallel per resistor seems to work fine.

the rear flashing led is connected permanently to power... no need to cut it it uses almost no power.



release of paper planes at high altitude:
first tests video (480p)
the "concorde" vs the "bouncing" paper planes


more advanced game:
a 4 y old girl has to catch the paper plane after it s been released... she loves it :)

_______________________________________________________________________



to this basic mount, i added a wide angle lens:





high altitude video from embarked Envivo camera (stabilised):


and the panoramic assembly of views: